Son parcours

P8317053Mon chemin d'artiste peintre a réellement débuté en 1999, après la naissance de mon fils.
Le dessin, le trait, la représentation du corps humain m'ont toujours attiré. Se dégage dans mes créations la volonté d'essayer de représenter la figure humaine, sa sensibilité, ses faiblesses, son charme.

J'ai commencé par m'intéresser au mouvement par le biais de la danse espagnole et africaine.
Des gestes assez violents, du mouvement, une urgence à peindre, des couleurs chaudes, que j'étalais avec le couteau uniquement et de la peinture à l'huile.
Un déménagement en Bretagne et des changements dans ma vie m'ont obligé à marquer une pause dans mon travail.

Aussi, lorsque l'envie de peindre est redevenu une urgence, elle s'est traduite par la série "Les filles de la rue du coin", un univers très féminin, dans un décor d'alcôves, avec des personnages issus de mon imagination. Le besoin d'exacerber la féminité , de la mettre en "arrogance", faisait écho à une démarche plus personnelle.
J'ai choisi de travailler la langueur, la douceur, le coté coquin de ces femmes qui offrent leur corps, en leur fabriquant un univers...

Je travaille toujours autour de l'humain, son corps, son visage, ses ressentis, ses "Mouvements de l'âme", j'essaie de capter les émotions dans leur quintessence...et je m'oriente désormais vers une peinture plus dépouillée, plus calme. J'attache beaucoup d'importance aussi au trait, au dessin.
Je cherche toujours de nouveaux médiums ou de nouveaux mélanges, pour m'exprimer : le collage et la calligraphie sont, par exemple, supports d'inspiration...pour le moment.